Laissez-vous tenter par les graines germées

La germination est un beau moment de vie : elle permet à la graine de germer. Cette méthode de culture consiste à faire pousser une plante hors-sol pour la consommer très vite, à la maison. Les graines en prêt-à-pousser germent si facilement que cela fait aimer le jardinage. Elles vous permettent de donner une touche créative et vitaminée à vos plats.

Quelle valeur nutritive pour la graine germée ?

Les graines germées possèdent des atouts nutritifs. Vous boostez l'apport de vitamines. Par exemple, le germe de blé apporte plus de neuf fois sa teneur habituelle en vitamine A. La vitamine C est aussi très présente dans toutes les graines germées. Avec un germoir, vous pouvez tester plusieurs graines comme le sésame, la moutarde ou l'orge. La digestion de ces graines est très facile. Vous faites le plein d'enzymes et de protéines, d'oligo-éléments et de sels minéraux. Il y a aussi beaucoup d'acides gras essentiels dans les graines germées. Si vous voulez en savoir plus, il existe des auteurs à lire comme Angèle Ferreu-Maeght.

Comment procéder pour la germination ?

J'ai essayé : c'est simple. Il suffit d'acheter des paquets de graines dans le magasin bio le plus proche de chez vous. Les jardineries proposent de plus en plus ce type de culture et un choix de graines à faire germer. Vous allez adorer faire pousser les lentilles, le carvi, la coriandre, les haricots, le fenouil, les pois chiches et autres légumineuses faciles à faire pousser dans sa cuisine. Vous plantez directement dans la maison ou l'appartement. Il est aussi possible de faire pousser des oléagineux ou des céréales, comme le tournesol, l'épeautre, l'avoine, le sésame ou les amandes, la courge et les noisettes. Il faut juste bien laver les graines régulièrement à l'eau vive et éviter les graines des plantes un peu toxiques comme la tomate, la rhubarbe ou l'aubergine. La roquette ou le basilic font de belles graines germées. Les carottes aussi. Vous allez savourer comme moi ces salades avec un bon rinçage avant de les dévorer. Certains les aiment avec du pain, en sandwich, en gratin finement hachée, en omelettes, avec le riz ou les pâtes... Chacun choisit selon ses goûts. Moi, je les préfère sur ma salade, pour marquer la touche finale. Je trouve ces petites tiges très appétissantes. En hiver, on les rajoute au potage ou à la soupe pour mettre une note de gaieté. Si vous avez l'intestin fragile, il vaut mieux séparer la pousse de l'enveloppe de la graine. Cela vous fera moins de fibres, mais plus de saveur ! Si vous souhaitez un germe très fin et translucide, optez pour la graine de quinoa. Elle est toute ronde et germe en deux jours avec deux arrosages par jour. Elle vous donnera beaucoup de vitamine E et B, sans oublier du phosphore, du calcium et du fer.

Démarrez avec la luzerne (alfalfa). Très digeste et vitalisante, elle est la reine des graines à germer. Facile à faire germer après un trempage de 5 à 6 heures voire une nuit, elle offre un grand rendement en quelques jours (moins d’une semaine).

La germination selon Angèle Ferreux-Maeght :

Dans son livre, Délicieusement Green Angèle Ferreux-Maeght nous explique que « la germination est un processus qui permet d’accroître, en quelques jours, la valeur nutritionnelle de la graine germée. Commencez avec 1 cuillère à soupe de graines (de préférence d’origine bio). Nul besoin d’un germoir, un bocal ou la cuve d’un cuit-vapeur feront l’affaire. Si vous avez le temps,  faites les tremper dans de l’eau pure , dans un bocal, afin de désactiver les substances qui protègent la graine de la putréfaction.

Mettez-les à tremper le soir avant de vous coucher. Comptez 1 nuit de trempage pour les petites graines, 2 pour les plus grosses. Dans ce cas, changez l’eau. Le lendemain, jetez l’eau de trempage et rincez les graines. Placez à nouveau les graines dans le bocal, à l’abri de la lumière directe, pendant quelques jours. Fermez le avec un tissu aéré (genre gaze ou mousseline) pour que l’ai puisse circuler et renverser le sur votre égouttoir à vaisselle. Humidifiez les graines plusieurs fois par jour en les rinçant avec de l’eau ou avec un brumisateur. Les enzymes de la germination se mettent au travail : les micronutriments se multiplient.

Espacez les rinçages. Le germe apparaît dans quelques jours.

Une fois germées, mangez vos graines assez rapidement pour profiter de tous leurs bienfaits, toujours crues. Vous pouvez les conserver au réfrigérateur dans une boite hermétique environ une semaine. Vous pouvez aussi attendre d’avoir de jeunes pousses, délicieuses en salades. »

femme champs de blé