Tout savoir sur les compléments alimentaires

Vos copines n'arrêtent pas d'en parler? Alors jetez-vous à l’eau, testez-les! Mais difficile de s'y retrouver avec plus d'un milliard d'euros généré par ces produits en France. Nous allons vous aidez à mieux comprendre.

femme complément alimentaire

Comment définir le complément alimentaire ?

La définition de 2006, du Parlement européen, qui précise que ce sont des denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d'autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique, seuls ou combinés. La loi européenne précise la forme du produit commercialisé : pastille, comprimé, gélule, poudre, liquide ou flacon compte-gouttes. En lisant les étiquettes, je me suis rendu compte que les compléments alimentaires contiennent des nutriments comme les vitamines, les minéraux ou les oligo-éléments qui sont utiles au bon fonctionnement du corps humain. Souvent il s'agit de protéines, d'acides gras et d'acides aminés. Ces éléments nutritifs sont souvent utilisés par les grands sportifs. La prise de graisse et le développement du muscle sont les deux conséquences de la prise de ces compléments. Souvent, on consomme un complément alimentaire sans le savoir, c'est l'oméga 3. Dernier type de complément alimentaire, les plantes ou préparations à base de plantes si elles ne sont pas qu'utiles à un traitement médical. Sachant cela, tous les adultes peuvent prendre quotidiennement une multivitamine. Le cancer, les maladies cardiovasculaires et l'ostéoporose peuvent être freinés par les vitamines. Les personnes âgées assimilent moins les nutriments pour plusieurs raisons. Un effet de la solitude, du manque d'appétit et, sans oublier, souvent de gros problèmes de dent pour mastiquer!

complément alimentaire

Le complément alimentaire, tout sauf un traitement thérapeutique

De nombreux médecins traitants déclarent que le complément alimentaire sert à améliorer sa santé. Il ne s'agit que d'ingrédients naturels sans principe actif. Il m'a conseillé de regarder la bonne étude Nutrinet pour savoir qui consomme des compléments alimentaires. Il s'agit plutôt de femmes (22%), des personnes âgées de 18 à 24 ans (20%), donc plutôt jeunes, et issus de la classe moyenne comme moi. Comme Tintin, c'est de 7 à 77 ans que l'on consomme ces compléments alimentaires. Ils complètent de saines habitudes de vie, une alimentation équilibrée et la pratique régulière de sport. Dans le cas d'un régime ou d'une grossesse, mieux vaut demander l'avis de son médecin traitant. Méfiez-vous des contre-indications. Le pharmacien peut aussi vous aider en prodiguant ses conseils. Sans soigner, ces produits améliorent les défenses immunitaires. À condition de boire beaucoup. Et boire une eau très légère comme Rosée de la Reine. En format 1L, c'est pratique de l'emmener partout pour boire tout au long de la journée. Et puis la meilleure chose à faire avant d'essayer ces compléments, c'est d'arrêter de fumer. En effet, la fumée du tabac détruit parfois les vitamines. Une forte consommation en café, en thé, en boissons gazeuses, en alcool ou en soja non fermenté crée ou encourage la création de carence en en zinc, fer, calcium et acide folique. Les médecins prennent souvent pour eux de la vitamine C, de la vitamine D ou du fer. Pourquoi ne pas essayer ?