A chaque sportive ses chaussures de running!

Vous avez besoin de changer vos chaussures de running ou vous allez acheter votre première paire, Rosée de la Reine et I-Run.fr vous aident à choisir la paire la plus adaptée à vos besoins de sportives.

Sylvaine Cussot de chez I-run.fr vous explique comment trouver chaussure à son pied ! 

La course à pied est, finalement, un sport assez simple à pratiquer. Pas nécessairement besoin de compagnon de course, de terrain ou d’heure spécifique pour pratiquer. La seule chose à avoir pour se lancer : une tenue et une paire de chaussures adaptées ! Le choix de ces dernières n’est pas à négliger, si vous voulez perdurer. Pas simple de s’y retrouver parmi le nombre de marques et de modèles différents proposés, je vous l’accorde ! Pour choisir au mieux sa paire de chaussures de running, plusieurs questions à se poser:

-   Sur quel terrain vais-je courir ?

Les chaussures de running peuvent être adaptées au terrain que vous allez être amené à fréquenter. En général, toutes les marques proposent des modèles route (pour course sur bitume), et des modèles trail (course sur sentiers accidentés, en montagne, ou sur terrain gras, enneigés …). À vous d’orienter votre choix en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Posez-vous donc d’abord la question : où vais-je courir majoritairement ? Sur quelle surface ?

-   Combien de kilomètres vais-je parcourir, à quelle allure et à quelle fréquence ?

Vous n’utiliserez pas les mêmes chaussures pour les distances longues et les distances courtes. Si vous préparez une épreuve supérieure à 21km, type marathon, il faudra s’orienter vers un modèle avec un peu plus d’amorti, de confort et de stabilité, afin de pouvoir encaisser sans douleur, les chocs provoqués par chaque impact au sol. Pour les distances de moins de 20km, il est préférable d’opter pour un modèle plus léger, qui vous permettra de garder du dynamisme avec la vitesse !

-   Quel est mon gabarit ?

Poids plume ou poids lourd, vous n’aurez pas les mêmes besoins ! Les poids légers pourront rester sur des chaussures légères, alors que les gros gabarits auront tout intérêt à se tourner vers des produits stables, et amortissants, afin de supporter au mieux le poids du corps pendant l’effort. Un constat simple pour très vite comprendre : quand vous courez, votre corps doit supporter encore 3 et 5 fois votre poids … C’est pour dire !

-   Quel est mon type de foulée ?

Sachez qu’il existe des modèles adaptés à votre type de foulée. Vous allez me dire « comment puis-je savoir quelle est ma foulée  ?». Le plus fiable, c ‘est de vous rendre chez un podologue, qui fera une analyse globale de vos spécificités de coureur. Vous pouvez aussi regarder sous vos semelles de chaussures de ville et constater l’état de l’usure. Ceci vous donnera une idée de la manière dont vous attaquer le sol : de l’intérieur (pronateur) ou de l’extérieur (supinateur). Rares sont les coureurs supinateurs (on les chiffre à environ 5%), mais peut-être faites-vous partie de ces oiseaux rares ! Si l’usure n’est pas flagrante, vous pouvez alors vous orienter vers un modèle dit « universel ».

chaussures running

-   Quelle est la forme de mon pied ?

Étroit ? Large ? Certaines marques sont réputées pour proposer des chaussures de running avec un chaussant plus large. En général, les femmes et les hommes n’ont pas la même morphologie et il est donc important de s’adapter vers un modèle adapté à votre sexe. Dans tous les cas, il est fortement recommandé de choisir une pointure au-dessus de la taille de vos chaussures de ville habituelles, afin d’assurer un certain confort et de ne pas faire noircir vos ongles de pieds, ou encore de déclencher des ampoules.

Une fois ces différentes problématiques soulevées, il ne vous restera plus qu’à vous laisser guider par vos préférences esthétiques. Le look d’une chaussure n’a pas beaucoup d’importance, mais c’est quand même mieux quand on prend plaisir à les regarder … et donc à les chausser !

Enfin, pour terminer, n’oubliez surtout pas qu’une paire de chaussures de running a une durée de vie … Pensez à les renouveler lorsqu’elles commencent à montrer quelques signes de faiblesse : mesh troué, semelle extérieure usée, ou encore amorti qui perd son dynamisme. En général, au bout de 700/800km d’utilisation, c’est le moment de les remplacer!

Maintenant que vous avez vos jolies chaussures de running vous êtes prêtes enfin presque il ne faut surtout pas oublier de prendre sa bouteille d’eau!